DIAKADI / Afrique de l'Ouest / Sierra Leone

Le long de l'océan Atlantique, la côte, peu élevée, est souvent, à l'exception de la péninsule où se trouve la capitale Freetown, marécageuse en raison des embouchures de nombreux cours d'eau.
Une vaste plaine littorale fertile longue de 80 km s'étend vers l'intérieur du territoire.

Le reste du pays est principalement un plateau se trouvant à environ 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, composé de granite, des monts, de vallons, et de nombreux cours d'eau navigables.
Il était autrefois couvert de belles forêts qui s'étendaient jusque sur le littoral. Aujourd'hui, surexploitées et très dégradées, elles ne subsistent que par îlots, principalement dans les régions orientales.

Des paysages de savanes arborées dominent la partie septentrionale.

Les altitudes s'élèvent en moyenne à 300 mètres à l'ouest pour culminer à 500 mètres à l'est.
Les monts Loma (1 948 m), les monts Sula (1 850 m) et les monts Kangari sont les massifs les plus élevés et se trouvent au nord-est.

L'irrigation des terres est assurée par les cours d'eau Moa, Sewa, Jong, Rokel, Seli, Kaha, et Kolenté.

La Sierra Leone abrite plus de 350 espèces d'oiseaux, comme par exemple, le perroquet gris ou jaco, et l'ibis sacré.
Il y a aussi des éléphants, des lions, des guépards, des chacals dans les savanes.
Les forêts abritent des singes, des léopards, des buffles.
On trouve dans les rivières, des crocodiles du Nil, et des hippopotames nains amphibies et des lamantins.