L’agriculture représente 32 % du P.I.B., occupe près de 50 % de la population active et assure une production très diversifiée grâce à la variété des terroirs et des climats.
Pour l’essentiel, elle est pratiquée dans le sud du pays, le nord étant concentré sur la culture céréalière (Mil, sorgho) et surtout l’élevage.
Jusqu'au boom pétrolier, les cultures commerciales, l'élevage et le bois fournissaient 60 % des exportations nigérianes.

Les produits d’exportation sont le cacao (225 000 tonnes en 2000, 5ème producteur mondial), l'arachide (3ème producteur mondial), l'hévéas (8ème rang mondial), du coton, du tabac et de l’huile de palme.

Grâce aux efforts déployés par les autorités, dans les années 1980, l’agriculture vivrière couvre quasiment les besoins alimentaires du pays. Il s’agit souvent de petites exploitations.
Le pays produit du manioc (1er rang mondial), du millet (2ème rang), du (3ème rang) et du maïs, qui sont les bases de l'alimentation.

L'élevage, essentiellement nomade, est contrôlé par les Peuls. la plupart des troupeaux de bovins (20 millions de têtes), d'ovins (20 millions) et de caprins (24,5 millions, se trouvent dans le Nord.
Kano est le grand centre de commercialisation des bovins.