Femme de Gaya

Femme de Gaya
(avec l'aimable autorisation de Christian Poffet)

En 2008, la population du Niger est d’environ 13,3 millions d'habitants avec une densité moyenne de 10,5 habitants au km² qui ne traduit pas la réalité. En effet, les trois quarts de cette population vivent sur une superficie égale au quart du territoire et 21,1% de la population est urbaine.

Il existe au Niger six grandes communautés. Les Haoussa (54%) sont les plus nombreux. Ils vivent dans le Sud-Est près de la frontière nigériane, pratiquent l’agriculture vivrière et industrielle (coton et arachide) et le commerce à longue distance à travers le Sahara vers la Libye.
Les Djerma-Songhaï représentent le quart de la population et vivent dans la vallée du Niger.
Viennent ensuite, les Peuls semi-sédentarisés (Sud-Ouest) et les Peuls bororo du Sahel et de la région des dallols, peu islamisés et nomades, les Béribéri-Mangas (sud), les Kanouris (lac Tchad) et les Touareg.
L’oasis de Bilma est habitée par les Toubou.

Mosquée d'Agadès

Mosquée d'Agadès
(avec l'aimable autorisation de Christian Poffet)

La langue officielle est le français, mais la plupart des Nigériens parlent le haoussa, langue véhiculaire parlée de Tripoli à Lagos.
Sont aussi très répandues le peul, le tamachek (langue des Touareg) et le djerma.

La quasi-totalité de la population est composée de musulmans sunnites (98,6 %).
La petite minorité de chrétiens est constituée dans sa quasi-totalité d’émigrés des pays frontaliers de la Côte (Bénin, Togo).