La nouvelle constitution du Niger adoptée en 2009 par référendum, instaure un régime présidentiel fort.
Elle stipule que "le président de la République est le détenteur exclusif du pouvoir exécutif".
Le Président, qui est à la fois le chef de l’État et le chef du gouvernement, est élu au scrutin majoritaire à deux tours pour un mandat de cinq ans renouvelable.

Le parlement nigérien est composé d'une chambre unique dite Assemblée Nationale. Les députés, au nombre de 113, sont élus au suffrage direct pour un mandat de cinq ans.