Le Niger est, avec ses voisins du Sahel (Mali et Tchad), parmi les plus pauvres du monde.

L’économie repose sur l’élevage et l’agriculture vivrière et dépend des aléas climatiques notamment la sècheresse qui a rudement touché le pays dans les années 1970 et dans une moindre mesure dans les années 1980.
Une grande partie des revenus du Niger vient de l’exportation de l’uranium.

Le gouvernement nigérien dépend largement de l’aide internationale pour ses dépenses de fonctionnement et les investissements publics.
Ses principaux partenaires commerciaux sont la France (65% des exportations lui sont destinées) et l’union européenne. Viennent ensuite le Nigeria, le Japon, les États-Unis et la Côte d’Ivoire.