Au début des années quatre-vingt le pays comptait parmi les premiers exportateurs mondiaux de fer avec une production de 18,9 millions de tonnes par an en provenance des mines du Mont Nimba. Depuis, la production a été arrêtée scellant la fermeture de la seule industrie du pays.

Les autres ressources, notamment, or, diamants et mica, ont été l’un des enjeux majeurs des combats entre factions.