Déjà peu exploitées, les terres cultivables du Libéria ont eu vu leur rendement chuté de plus des 2/3 avec la guerre civile.

L’agriculture emploie plus de la moitié de la population active. Les principales cultures sont le riz (38% des surfaces cultivées), le manioc (12%) et le cacao (7%). Fruits, légumes et patates douces sont également cultivés pour la consommation locale. Mais la production annuelle est insuffisante pour couvrir les besoins de la population.
La principale culture d’exportation l’hévéa, appartenant au groupe japonais Bridgestone, a vu sa production chuter de 81 000 t en 1981 à 10 000 t en 1994.

L’élevage de volailles, ovins et caprins est peu développé.