La Guinée a un relief très hétéroclite qui se répartit entre les 4 régions naturelles : la Guinée Maritime, la Guinée Forestière, la Moyenne Guinée et la Haute Guinée.

La Guinée maritime ou basse Guinée s'étend sur 36 133km². C’est une Plaine côtière (d’où son nom) large de 50 à 90 kilomètres, elle s’étend en bordure de l’océan au pied de la falaise du Fouta-Djalon.
Elle se caractérise par une côte basse, marécageuse et verdoyante qui est découpée par les larges estuaires des rivières du Sud qui inondent fréquemment les terres.  D'autre part, la côte est jalonnée de belles îles et de nombreuses plages tapissées de sable fin. 

La moyenne Guinée ou zone du Fouta Djallon s'étend sur 63 683km² et couvre environ un tiers du pays.
Le relief y est constitué d’une série de plateaux aux formes entamées par l’érosion et s’étageant entre 500 et 1 500 mètres d’altitude.
La Moyenne Guinée est presque entièrement dominée par la chaîne montagneuse du Fouta Djallon dont l'altitude moyenne dépasse partout 700 m.
La chaîne du Fouta Djallon se divise en massifs compacts, dominant les plateaux, le tout entrecoupé de profondes vallées.
Les sommets les plus élevés de cette chaîne sont : le Mont Tinka, qui domine le plateau de Dalaba (1.425m) et le Mont Loura (1.515 m), point culminant du Fouta Djallon, dominant les falaises qui surplombent la vallée de la Gambie. 
Les massifs du Fouta Djallon se prolongent vers l'Ouest, en Basse Guinée, et vers l'Est, en Haute Guinée.
De nombreux cours d’eau y prennent leur source, dont des fleuves internationaux comme le Niger, la Gambie, le Bafing-Sénégal, ce qui lui a valu le nom de Château d’eau de l’Afrique Occidentale. Le Fouta conditionne, avec les monts Nimba de la région forestière, le système hydrographique de la Guinée.
Les plaines en Moyenne Guinée sont rares.

La Haute Guinée ou région des savanes s'étend sur 96 667km² et couvre également un tiers du territoire. C’est une immense savane, marquée de légères ondulations, et de plaines creusées par le fleuve Niger et ses nombreux affluents.
On y trouve de hautes herbes de 2 à 4 mètres, des arbustes et des arbres (acacia, baobab...).
En Haute Guinée les plaines sédimentaires (plaines du Niger, plaines du Milo, plaines de la Fié et plaines du Banié – Tinkisso) bordent les cours d'eau et occupent de vastes superficies.

La Guinée forestière (49 374 km2), à l’extrémité sud-est de la Guinée, est une région de montagnes inhospitalières couvertes de forêts qui culmine à 1.752 au mont NIMBA.
La Guinée Forestière est occupée par la Dorsale Guinéenne qui prolonge vers le Sud-est le massif du Fouta Djallon.
Les plaines, situées à une altitude moyenne de 500 à 600 mètres, sont extrêmement rares et situées au pied des massifs montagneux.
En raison de son climat quasi constant sur l’année, la végétation est luxuriante et la forêt dense.