L’industrie guinéenne repose sur la transformation des produits miniers.

L'industrie manufacturière réduite à quelques établissements localisés surtout à Conakry, reste négligeable.

Les activités minières assurent 80% des recettes d'exportation du pays. En effet, La Guinée possède un riche sous-sol : c’est le deuxième producteur et le deuxième exportateur mondial de bauxite (15% des ventes mondiales).

La Guinée possède également du manganèse, du diamant, d’importantes ressources en minerai de fer (sites du Nimba et du Simandou), de fer, de l’or, du pétrole.

On y trouve aussi du plomb, du zinc et de l’uranium mais ils ne sont pas encore exploités.

La Guinée a un énorme potentiel hydroélectrique.