La Guinée est l'un des pays les plus pauvres du monde : elle est au 29è rang des pays les moins avancés malgré de nombreuses ressources minérales que les infrastructures autoroutières ou ferroviaires ne permettent pas de mettre en valeur.

De plus, la politique « socialiste » du régime de Sékou Touré n’a pas empêcher la situation économique du pays de péricliter , et même, elle s’aggravera par la suite avec la rupture diplomatique avec la France, premier partenaire commercial au moment de l’indépendance, et la récession mondiale.

Néanmoins, on constate depuis 1991 une augmentation constante du PNB. Le taux de croissance annuel a dépassé 4% entre 1993 et 2001.