La Guinée a pour capitale la ville de Conakry, fondée en 1890 par les français sur l’île de Tumbo.
Principal centre administratif et commercial du pays, Conakry a une importante activité portuaire grâce à son port moderne.
La capitale est reliée à la presqu’île de Kaloum par une digue et possède un aéroport international ainsi qu’un important nœud de communications.

La ville de Conakry est partagée en cinq quartiers : Dixinn, Kalum, Matam, Matoto et Ratoma.
En 2003, cette ville compte 1 391 483 habitants d'origines très diverses. Toutes les ethnies y sont représentées.

Les villes principales sont :
- Kankan (261 341 habitants en 1989) est la ville principale de la Haute Guinée. Relié à Conakry par la ligne de chemin de fer construite par les français, la ville est également dotée d’un port et d’un aéroport. C’est un centre commercial actif d’où sont exportés les produits agricoles et les diamants de la région. Elle est également célèbre pour son université et son enseignement religieux.
- Kindia située à 135 km de la capitale Conakry en Guinée maritime, mais son relief vallonné s'apparente à celui du Fouta-Djalon.
Cinquième ville la plus peuplée du pays (181 126 habitants en 2008), les Soussous et les Peuls y sont majoritaire.
- N'Zérékoré la plus grande ville de la Guinée forestière, est aussi la troisième ville la plus peuplée de Guinée avec 282 772 habitants. Elle se trouve au Sud de Macenta, une autre grande ville de la région. La ville est réputée pour être le marché des objets en argent travaillés.
- Labé est la ville la plus importante du Fouta-Djalon en Moyenne Guinée. Elle compte 249 515 habitants (1989).