L’industrie gambienne, qui représente 12 % du PIB, est limitée au traitement des produits agricoles en particulier de l’arachide ainsi qu’à la construction de bateaux de pêche.

Malgré la taille du pays, le sous-sol gambien est très riche, on y trouve du phosphate du bauxite, de l’acide et de pétrole. Malheureusement, ces richesses demeurent encore inexploitées.