DIAKADI / Afrique de l'Ouest / Côte d'Ivoire

Drapeau

Drapeau de la Côte d'Ivoire

Les bandes Orange, Blanche et Verte symboilisent respectivement la savane, la paix et la forêt

Emblème

Emblème de la Côte d'Ivoire

Au centre du blason figure la tête d'un Éléphant de savane d'Afrique. Cet animal est un important symbole du pays : il est à la source du nom du pays, c’est d’ailleurs l’espèce animal la plus commune dans ce pays. Il représente la comme puissance et la sagesse.

Dans la partie supérieure du blason, un soleil naissant symbolise un nouveau départ.

Dans la partie inférieure, on peut lire la dénomination officielle du pays: « République de Côte d'Ivoire », écrit sur un parchemin avec les couleurs du drapeau national.

Devise

Union, Discipline, Travail

Hymne national

L'ABIDJANAISE

Salut ô terre d'espérance
Pays de l'hospitalité
Tes légions remplies de vaillance ont relevé ta dignité
Tes fils chère Côte d'Ivoire
Fiers artisans de ta grandeur
Tous rassemblés et pour ta gloire
Te bâtiront dans le bonheur
Chers ivoiriens, le pays nous appelle
Si nous avons dans la paix ramené la liberté
Notre devoir sera d'être un modèle
De l'espérance promise à l'humanité
En forgeant unis dans la foi nouvelle
La patrie de la vraie fraternité.

Fêtes Nationales

Jour de l'An : 1 Janvier
Fête du Travail : 1 Mai
Jour de la République : 7 Août
Jour de la Paix : 15 Novembre

Fêtes religieuses
Fêtes chrétiennes
Lundi de Pâques
Ascension
Lundi de Pentecôte
Assomption : Samedi 15 Août
Toussaint : 1 Novembre
Jour de Noël : 25 Décembre
Fêtes musulmanes
Maouloud : célèbre l’anniversaire du prophète
Korité : fin du ramadan
Tabaski ou Fête du Mouton. C'est l'une des fêtes les plus importantes de l'islam. Elle a lieu le 10e jour du mois de Dhou al Hijja, dernier mois du calendrier musulman, et marque la fin du pèlerinage à La Mecque. Cette fête symbolise la soumission totale d’Ibrahim (Abraham dans la tradition juive) et, par extension, de tout musulman, à Dieu.
Selon la tradition, Ibrahim obéit à l’ordre de Dieu de lui sacrifier son fils unique Ismaël. Au dernier moment Dieu envoya, par l'entremise de l'archange Gabriel, un mouton pour remplacer l'enfant comme offrande sacrificielle.
En souvenir de cet événement, les musulmans doivent égorger un mouton qui est ensuite partagé en trois parts égales dont une pour la famille et une pour les voisins et amis. La dernière part, composée des meilleurs morceaux, doit être réservée aux pauvres.