DIAKADI / Afrique de l'Ouest / Côte d'Ivoire

En 2006, l’agriculture contribue pour 22,7% au PIB et occupe 60% de la population.

Coton
(avec l'aimable autorisation de Christian Poffet)

Les principales cultures d’exportation sont le cacao, dont la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial, et le café (4è rand mondial) en zone forestière.
Dans un souci de limiter la dépendance économique aux seuls revenus du café et du cacao le gouvernement ivoirien a encouragé la plantation du palmier à huile et de l’hévéa dans le centre, ainsi que la culture de la canne à sucre, du coton et du soja dans les savanes du nord.
La banane et l’ananas sont cultivés dans le Sud.

Les cultures vivrières locales sont le manioc, l’igname, la banane plantain pour lesquels l’autosuffisance est atteinte. En revanche même si le riz est cultivé dans le nord, la Côte d’ivoire doit encore en importer quelques 400 milles tonnes par an.
Le pays cultive également le maïs, le mil, et l’arachide à une moins grande échelle.

L'élevage des bovins, ovins et caprins ainsi que des volailles est ralentie par la fréquentation de la mouche tsé-tsé.