Ganvier

Ganvier
(avec l'aimable autorisation de Christian Poffet)

Le Bénin a pour capitale Porto-Novo, chef-lieu de la province d'Ouémé au sud du pays, située sur une lagune longeant le golfe de Guinée.
Deuxième ville du pays après Cotonou, Porto-Novo est un port important. Sa population étaut estimée en 2000 à 232 756 habitants.

Colonisée au milieu du XVIIIe siècle par les Portugais qui y établirent le siège de leur royaume négrier, Porto-Novo et sa région furent l'un des principaux points d'appui de la traite des esclaves vers l'Amérique.
Tombée dans les années 1860 sous le contrôle des Français, la ville devint la capitale de la colonie française du Dahomey (1894) puis du Dahomey indépendant en 1960.

La ville accueille la Bibliothèque nationale, des Archives nationales et d'un institut de recherche appliquée. Une cathédrale baroque y fut édifiée par les Portugais.

Cotonou, chef-lieu de la province Atlantique, est la capitale économique et politique du pays.

Construite sur un terrain sablonneux et marécageux, au-dessous du niveau de la mer, Cotonou est aussi la plus grande ville du Bénin et le principal carrefour commercial et ferroviaire. Elle concentre les deux tiers des industries, et réalise 98% des importations du Bénin.
Le réseau ferroviaire la relie à toutes les autres villes importantes du pays ainsi qu’aux pays limitrophes.
En 2000, sa population était estimée à 1 000 000 d’habitants.

Les autres villes importantes sont Parakou 120000 habitants, Abomey un peu plus de 56000 habitants et Natitingou 52000 habitants.