Depuis l'indépendance, en 1956, le Soudan a connu une succession de gouvernements démocratiques et de dictatures militaires.
L'arrivé au pouvoir du général Omar Hassan el-Béchir, suite à un coup d'état militaire en 1989 a apporté une certaine stabilité.

Le Soudan est une République présidentielle.

Le Président de la République est élu au suffrage universel pour un mandat de cinq ans.

L'Assemblée Nationale, composée de 400 membres élus au suffrage universel, constitue l'organe législatif.

Le système administratif est basé sur le fédéralisme. Il existe aujourd'hui 26 Etats fédérés au Soudan ayant chacun son gouvernement, son gouverneur (Wali) et son conseil législatif.