Dès l’antiquité les Egyptiens connaissaient déjà ce pays sous le nom de Pount.
On a découvert qu'entre le 2è et 7è siècle apr. J.-C., plusieurs parties septentrionales du pays étaient rattachées au royaume éthiopien d’Aksoum.

Des tribus arabes au 7è siècle s’installent le long de la côte du golfe d’Aden  formant un sultanat centré sur le port de Zeila. En même temps, le pays se convertit à l’islam sous l’influence de missionnaires chiites venus d’Iran  qui s’installent définitivement  sur le territoire qui forme l’actuelle Somalie au début du 16è siècle.

Les Anglais sont les premiers Européens à s’y installer. Après l’ouverture du canal de Suez en 1869, cette région est très convoitée notamment pour le commerce. En1870, on voit l’arrivée des Turco- Égyptiens.

L’ Italie éprouve de l’intérêt pour la côte somalienne à la fin du  XIX e siècle faisant ainsi de cette partie du pays une colonie italienne. Après l’entrée en guerre de l’Italie aux côtés de l’Allemagne en 1940, les troupes italiennes envahissent le Somaliland britannique. Toutefois, les Britanniques reconquièrent le protectorat en 1941.

Par un traité de paix de 1947, l’Italie se retire , remplacé par les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et l'URSS.
En 1948, les Alliés sont divisés,  l’Assemblée générale des Nations unies reprend l’affaire.

En novembre 1949,  elle accorde l’indépendance à la Somalie italienne, à condition d’accepter la tutelle de l’ONU pour une durée de 10 ans. En avril 1950, la même Assemblée place le pays appelé Somalie, sous contrôle italien.

En 1960, La Somalie devient indépendante, nourrissant l’espoir de réunir, tous les Somalis qui sont en  Éthiopie, au Kenya et à Djibouti.

Le premier président, Aden Abdullah Osman Daar, élu en 1960, est battu en 1967 par Ali Shermake. Ce dernier sera assassiné le 15 octobre 1969.
Le général Muhammad Siyad Barre porté par quelques militaires prend le pouvoir et proclame la république socialiste de Somalie.
Il mène une vaste politique d'alphabétisation et lutte contre l'influence des clans.

En 1974 et en 1975  la famine que  connaît le pays conduit à l’adhésion de la Somalie à la Ligue arabe.

En 1977, les Somalis de l’Ogaden en Éthiopie luttent pour faire partie de la Somalie. Avec l’aide de cette dernière dès la fin de 1977, les Somalis contrôlent la majeure partie de l’Ogaden. Mais l'année suivante, l’Éthiopie reprend le contrôle de la région aidée par Cuba et l’URSS ce qui entraîne l'exode vers la somalie de milliers de somalis.
Les États-Unis obtiennent l’autorisation d’utiliser les installations navales de Berbera ancienne base soviétique en échange d'aide à la fois humanitaire et militaire.
La guerre avec L'Ethiopie prendra fin en 1988 avec la signature de paix. En revanche le conflit continue dans le Somaliland.

Muhammad Siyad Barre est réélu en 1986, mais est contraint de fuir en 1991.
Ali Mahdi Mohamed Farah Aïdid lui succède à la tête du pays. Mais les conflits continuent faisant des milliers de tués en plus des morts causées par la famine.

En décembre 1992, le président américain Bush envoie des troupes de Marines  américains, malgré la présence de maintien de la paix des Nations unies et des agences internationales,  les combats entre clans continuent. Les Casques bleus sont accusés de comportements indignes envers la population.
C’est l’échec et les Américains, puis les Français se retirent, seule L’ONU maintient sa présence apportant une aide humanitaire.

Depuis le départ des Casques bleus en 1995 le pays n’a plus de représentant officiel. Le centre du pays est gardé par Hussein Mohammed Aïdid fils de Mohammed Farah Aïdid, décédé en août 1996.
Le Nord-Ouest, l’ancien Somaliland, est contrôlé par Mohammed Ibrahim Egal. Le Nord-Est est sous le contrôle d’Abdullah Youssouf Ahmed. Le général Morgan s’est approprié la région de Kismayo, tandis que l’extrême Sud est dirigé par Omar Hadj Massale. Mogadiscio est convoité par Ali Mahdei, Aïdi, Omar Jess et Morgan. Sous l’égide de L’Éthiopie et du Kenya la  conciliation entre les principaux protagonistes à Sodéré un accord de gouvernement a lieu  le 3 janvier 1997.