La population du Kenya était estimée à 31,6 millions d'habitants d’habitants en 2003 avec une densité de 54 habitants au km2.

Son taux d'accroissement annuel demeurait très important sur la période 1990-1995 (2,9 %). Sur la même période, l'indice de fécondité était de 5,4 enfants par femme et la mortalité infantile s'élevait à 71‰.

Près de la moitié des Kenyans sont de langue bantoue (Kikouyous, Kambas et Luyhas). Les Massaïs , les Luos ,les Kalenjins appartiennent au groupe nilotique.
Le pays abrite aussi des minorités asiatiques, européennes, arabes et somaliennes.

huttes traditionnelles du nord

huttes traditionnelles du nord
(avec l’aimable autorisation de Bernard Cloutier)

Les langues officielles sont le swahili, langue véhiculaire de l'Est africain, et l'anglais, langue de l'ancien colonisateur.
Le kikouyou et le luo sont également très utilisés. On compte plus de 250 dialectes.

Environ 66% des Kenyans sont chrétiens (protestants 38%, catholiques 28%), 28% sont animistes et 6% sont musulmans.

L'enseignement n'est pas obligatoire au Kenya, bien que les huit années d'école primaire soient gratuites. Au début des années quatre-vingt-dix, près de 62,6% des enfants âgés de 12 à 17 ans étaient scolarisés moins de 700 000 élèves fréquentaient les écoles secondaires, le troisième degré accueillant 1,6% des jeunes de la tranche d'âge concernée.

Le Kenya possède cinq universités : deux sont situées dans la capitale (université de Nairobi, fondée en 1956 et université Kenyatta, 1972). L'université Egerton fut fondée en 1939 à Nakuru. Eldoret abrite l'université Moi, créée en 1984 et le Jomo Kenyatta University College of Agriculture and Technology.

Les établissements culturels du Kenya sont presque tous situés à Nairobi et à Mombasa. Dans la capitale se trouvent de riches collections d'histoire naturelle et de géologie, une importante collection d'art africain (Mac Millan Memorial Library) ainsi que les Archives nationales.

A Mombasa, le Fort Jesus Museum, situé dans un fort portugais du XVIe siècle, abrite un musée historique. Le Kitale Museum organise des expositions scientifiques et historiques. Le tourisme très développé connaît une chute de popularité causée par des violences éclatées ces dernières années.