La constitution de 1963, amendée à plusieurs reprises, instaure un régime présidentiel fort.

Le président, à la fois chef de l’Etat et chef du gouvernement, est élu au suffrage universel pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois.
Pour être élu, un candidat doit, outre remplir les conditions d’éligibilité, avoir : remporté la majorité absolue à l’élection présidentielles, obtenu au moins 25% des voix dans cinq des huit provinces du pays, et avoir été élu député dans une circonscription.
Le président nomme le vice-président et les ministres parmi les élus de l’Assemblée nationale.

L’Assemblée nationale comporte une seule chambre composée de 224 membres, dont 210 sont élus pour un mandat de cinq ans dans des circonscriptions à siège unique, 12 sont nommés par le président de la république, sur proposition des partis politiques, proportionnellement à leur représentation, et 2 membres ex-officio.