DIAKADI / Afrique de l'Est / Erythrée

Drapeau

Drapeau de l'Erythrée

C'est le drapeau du Front de Libération du Peuple Erythréen auquel ont été ajoutées la couronne et la branche d'olivier qui proviennent du premier drapeau national d'Erythrée, utilisé entre 1952 et 1959.
La couronne s'inspire du drapeau des Nations Unies et symbolise la paix.

Emblème

Emblème de l'Erythrée

Adoptées à l'indépendance du pays, les armoiries de l'Érythrée présentent un Dromadaire entouré d'une guirlande de feuilles d'olivier. A ses pieds, sur un parchemin, on peut lire le nom du pays dans ses langues officielles : Anglais au centre, Tigrinya à gauche et Arabe à droite.

Hymne national

Hymne National

Traduction française

Ertra, Ertra, Ertra,
Beal dema'nalkese tedem sisu,
Meswaéta bharnet tdebisu.

Mewaél nekhisa'b élame
Témrti tsnat koynu sma,
Ertra za haben wtsuat,
Ameskira haki kem téwet.

CHORUS
Ertra, Ertra,
Abalem chebitato gbué kbra.

Erythrée Erythrée,
Son ennemi décimé
Ses sacrifices justifiés par la libération.

Tenace dans son but
Symbolisant son courage
Erythrée, la fierté de son peuple opprimé,
A montrer que la vérité prédomine.

Refrain
Erythrée, Erythrée,
Tient sa place légitime dans le monde.

Jours fériés

1 Janvier : Jour de l'An. Se fête dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier de l’année suivante. C’est une fête païenne qui consiste à accueillir la nouvelle année en espérant qu’elle soit meilleure que l’année qui s’achève.
A minuit on lance des « bonne année » et on s’embrasse. On se souhaite de bonnes choses pour l’année qui commence. C’est aussi l’occasion de faire le bilan et de commencer l’année avec plein de bonnes intentions et résolutions.
10 Février : Fête de Fenkil. Commémore la résistance et la libération de la ville portuaire de Massawa en 1990.
8 Mars : Journée de la Femme.
1 Mai : Fête du Travail.
24 Mai : Fête de l'Indépendance (Fête Nationale)
Journée des Martyrs : 20 Juin
Début de la Lutte Armée : 1 Septembre
Nouvel An Ethiopien (Enkutatash) : 11 Septembre

Fêtes religieuses
Fêtes chrétiennes
Noël Copte : 7 Janvier
Timkat Epiphanie Orthodoxe. Célèbre à la fois le baptême de Jésus par Jean le Baptiste dans le Jourdain et le miracle des noces de Cana. Cette cérémonie qui a lieu 11 jours après le Noël orthodoxe dure 3 jours.
La veille de Timkat, les tabots (répliques de l'Arche de l'Alliance, relique la plus sacrée et le symbole le plus important de l’Eglise orthodoxe) sont sorties des églises. Les Prêtres et diacres vêtus d’habits somptueux, mènent, en procession les tabots au point d’eau le plus proche, au milieu de la foule tout de blanc vêtue et dans une ambiance de prières, de chants et de danses.
La célébration de la Liturgie a lieu à la tombée de la nuit et jusqu’à l’aube. Au petit matin, le jour de timkat, le cours d’eau est béni et la foule arrosée. Certains s’y jettent en entier pour renouveler leur baptême, d’autres emportent un peu de cette eau bénite aux malades et aux personnes âgées qui n’ont pas pu se déplacer.
Vendredi Saint Orthodoxe. Il est célébré chaque année, le vendredi précédant la Pâques orthodoxe.
Pâques Orthodoxe. Généralement célébrée au printemps, cette fête, la plus importante pour les orthodoxes, clôture une période de 55 jours de jeûne pendant laquelle les fidèles se sont abstenue de consommer de la viande, du lait et des œufs. Meskel (Découverte de la Vraie Croix) : 27 Septembre
Jour de Noël : 25 Décembre
Fêtes musulmanes
Anniversaire du Prophète - Eid-Milad Nnabi (ou mawlid ). Le prophète serait né le 12 de Rabia al Awal, troisième mois de l'année musulmane, 570 ans après Jésus-Christ. Cette fête suit une veillée de prières la nuit précédente.
Fin du Ramadan : Le Ramadan est le 9e mois du calendrier musulman. Ce mois marque, pour les musulmans, le début de la révélation du Coran faite à Mahomet. C'est en souvenir de cet évènement que chaque année tous les musulmans, à partir de l'âge de l'adolescence (ou puberté), ont l'obligation de jeûner du lever au coucher du soleil, durant le mois de Ramadan.
L’Aïd-el-Adha (fête du sacrifice), L'Aïd-el-Kébir (grande fête), Tabaski (en Afrique de l'Ouest francophone), Tafaska (chez les Berbères) ou fête du mouton est l'une des fêtes les plus importantes de l'islam. Elle a lieu le 10e jour du mois de Dhou al Hijja, dernier mois du calendrier musulman, et marque la fin du pèlerinage à La Mecque. Cette fête symbolise la soumission totale d’Ibrahim (Abraham dans la tradition juive) et, par extension, de tout musulman, à Dieu.
Selon la tradition, Ibrahim obéit à l’ordre de Dieu de lui sacrifier son fils unique Ismaël. Au dernier moment Dieu envoya, par l'entremise de l'archange Gabriel, un mouton pour remplacer l'enfant comme offrande sacrificielle.
En souvenir de cet événement, les musulmans doivent égorger un mouton qui est ensuite partagé en trois parts égales dont une pour la famille et une pour les voisins et amis. La dernière part, composée des meilleurs morceaux, doit être réservée aux pauvres.