DIAKADI / Afrique de l'Est / Erythrée

Eglise d'Asmara

Eglise d'Asmara
(avec l’aimable autorisation  d’Eric Lafforgue)

La population de l’Érythrée est hétérogène ; plusieurs langues, cultures et religions y sont représentées.
Les langues les plus parlées sont des langues sémitiques et chamitiques. L’arabe, le tigrinya et le tigré appartiennent au premier groupe, l’afar, le saho, le beja au second.
Les principaux groupes ethnolinguistiques de l’Érythrée sont les Tigrinya (47,9%), les Tegréens (31%), les Afars (4,2%) et les Beja (3,9%).

À peu près la moitié de la population est constituée de chrétiens coptes traditionnellement installés sur le plateau. L’autre moitié est musulmane et vit sur la côte et dans les villes.
Malgré la diversité culturelle, les Érythréens sont demeurés unis dans leur lutte contre la domination éthiopienne.

En 2008, la population de l’Érythrée est estimée à environ 5 028 475 habitants, soit une densité d’environ 41 habitants au km2. 80% de la population est rurale.