DIAKADI / Afrique de l'Est / Le Burundi

Le commerce extérieur est très déséquilibré, la valeur des importations étant deux fois supérieure à celle des exportations.
Le café participe pour 75% aux recettes d’exportation ;
viennent ensuite le coton, le thé et le cuir.

Le textile et les produits pétroliers sont importés, surtout d’Europe occidentale.

Le Burundi ne dispose pas de voies ferrées et le réseau routier, d’environ 5 900 km, consiste, en majeure partie, en pistes non bitumées.
L’essentiel du commerce est effectué par bateau via la Tanzanie, la Zambie et la République démocratique du Congo en  passant par le port de Bujumbura, situé à la pointe nord du lac Tanganyika.

La contrebande en provenance de la République démocratique du Congo est, en outre, très importante.

Bujumbura est doté de l’unique aéroport international du pays.

Un service publique de radio et de télévision ; un quotidien et deux hebdomadaires sont diffusés dans le pays.