DIAKADI / Afrique Australe / Zimbabwe

Le Zimbabwe est constitué en grande partie de plateaux entre 900 et 1 700 m d'altitude appelés bushveld divisé pour l’essentiel en quatre régions.

Fleuve Zambèze

Fleuve Zambeze
(avec l’aimable autorisation de Jean-Louis et Stéphanie Mausset)

La plus importante, le plateau central (highveld), forme un croissant de 650 km de long et 80 km de large (soit ¼ de la superficie totale du pays) qui s’étire du sud-ouest au nord-ouest et dont l’altitude est comprise entre 1 200 et 1 543 m. Il est traversé sur 480 km par le Great Dyke (ou le grand filon), un affleurement de roches très riche en minerais, qui culmine à 1 543 m d’altitude au Monts Matopo au sud-ouest.

De chaque côté de ce croissant, le plateau moyen (middleveld), entre 600 et 1200 mètres, marque la ligne de partage entre deux grands systèmes fluviaux africains, celui du Zambèze, dont les majestueuses chutes, à Victoria Falls, constituent l’attrait touristique majeur, au nord et celui du Limpopo-Save au sud.
Le lac Kariba, lac de retenue du barrage de Kariba sur le Zambèze, marque la frontière avec la Zambie.

Chutes du lac Victoria

Chutes du lac Victoria vues du ciel
(avec l’aimable autorisation de Jean-Louis et Stéphanie Mausset)

Au sud, le bas plateau (lowveld) chaud et sec, d’une altitude en dessous de 600 mètres, se compose essentiellement de savanes.

Une zone montagneuse granitique, les monts Chimanimani et Inyanga, s’étend enfin sur près de 350 kilomètres au nord-est du pays, qu’elle sépare partiellement du Mozambique. On y trouve le point culminant du Zimbabwe, le mont Inyangani, qui s'élève à 2 592 m.