DIAKADI / Afrique Australe / Zimbabwe

La capitale du Zimbabwe est Harare (1 469 000 habitants en 2003), la plus grande ville du pays. Harare vient d'un mot Shona dont la signification est «celui qui ne dort pas».
Elle a été fondée en 1890 sous le nom de Fort Salisbury en l’honneur du troisième marquis de Salisbury, Premier ministre britannique de l’époque, pour servir de base militaire.
En 1899, la création de la ligne de chemin de fer liant Salisbury à Beira au Mozambique permet à la ville de devenir un pôle commercial. Elle devient alors la capitale de la colonie britannique de Rhodésie du Sud en 1923 puis de la fédération de Rhodésie et du Nyasaland entre 1953 et 1963. A l’indépendance, en 1967, Salisbury prend le nom de Harare.
Aujourd’hui, Harare est une ville moderne, pôle administratif, commercial, industriel et universitaire du pays. C’est également le centre de distribution des régions agricoles et aurifères voisines.

Bulawayo, 676 787 habitants en 2002, est, par sa superficie, la deuxième ville du Zimbabwe après Harare. C’est également le nœud ferroviaire du pays et un centre industriel.
Bulawayo a connu une histoire très importante. La ville a en effet été choisie par le Roi Ndebele, Lobengula pour commémorer les accomplissements de son peuple.
Bulawayo possède le Musée d'Histoire Naturelle, le plus grand d'Afrique subsaharienne avec une collection de 75 000 animaux ainsi que le Musée du Rail, présentant une collection de locomotives historiques.

Les autres villes importantes sont Gweru, un centre minier ; Mutare, situé dans une région rurale et boisée ; Kwekwe, centre industriel et minier.