DIAKADI / Afrique Australe / Mozambique

La part de l’industrie dans le PIB s’est fortement accrue, passant de 16% en 1996 à 26% en 2005. Cette expansion relève principalement du secteur minier.

Le Mozambique possède de grandes réserves de charbon (1ère ressources minières du pays) et d’importants gisements, d'aluminium, de fer et de sel. Viennent ensuite l’amiante et la bauxite.
L’usine de production d’aluminium de Mozal, dans la province de Maputo, qui a bénéficié de 2.1 milliards de dollars d’investissement australiens et sud-africains, représentait en 2006 la moitié de la production industrielle totale, et place le Mozambique parmi les premiers exportateurs mondiaux de ce métal.
On trouve également des pierres précieuses tels le béryl ou le diamant ainsi que de petits gisements de cuivre, d’or, de manganèse, de titane, du mica et de l’aluminium.
Pande et temane, dans le sud du Mozambique, possède des réserves de 64, 850 milliard de m³ de gaz naturel pouvant assurer 35 ans de vente. Un gazoduc de 500 kilomètres de long dessert Secunda en Afrique du Sud.

L’alimentation, les boissons et le tabac prennent la deuxième place des secteurs industriels.

Le BTP a largement profité de l’essor de l’industrie minière et des grands chantiers de modernisation des infrastructures. Ce secteur croit de près de 4% par an depuis 2005.