DIAKADI / Afrique Australe / Mozambique

Au Mozambique, le secteur agricole emploie 60 % de la population active et participe pour 22% du PIB. 45 % des terres sont arables mais seulement 11% de celles-ci sont cultivées.

80 % de la production relève d'une agriculture de subsistance (manioc, maïs, sorgho) et peu d'exploitations agricoles sont orientées vers la commercialisation. La plupart de ces exploitations sont situées dans le sud du pays.
Depuis 2 ans, le Mozambique subit des inondations, la dernière en date (mai 2008) a détruit 90% des récoltes dans le sud.

On y récolte également de la noix de cajou, du thé, du coton et du sisal, du café, du tabac et de la canne à sucre. En mars 2008, le gouvernement a décidé de donner un coup de pouce à la culture de la canne à sucre. La majeure partie de la production a vocation à être transformée en bio carburant.

Les pertes de bétail survenues pendant la guerre civile et lors des inondations de 2000 se font toujours ressentir.
Le cheptel, notamment bovin, est relativement limité. Il existe néanmoins d'importants troupeaux de chèvres dans les régions du nord et du centre.
L'élevage de volaille de basse-cour est très répandu dans la plupart des régions.

La pêche des crevettes représente plus d’un tiers des recettes de l’exportation.