La population de la République de Maurice était estimée en 2007, à 1,25 millions d'habitants, soit une densité très forte, de 616 habitants au km². dont la quasi-totalité dans l’île Maurice puisque la seule autre île habitée est l’île Rodrigues (104km²) qui comprend 35 000 habitants.
Les autres îles ne sont habitées que par quelques pêcheurs et encore pas régulièrement.

Temple Hindou

Temple Hindou
(avec l’aimable autorisation de Bernard Cloutier)

Maurice est un véritable melting-pot culturel. La population de Maurice est composée de groupes ethniques de diverses origines qui se sont installés dans l'île en plusieurs vagues de peuplement, apportant avec eux leurs cultures, leurs langues, leurs valeurs et leurs traditions.

68% de la population est d'origine indienne. Ce sont les descendants de travailleurs venus dans les plantations, après l’abolition de l’esclavage par la Grande-Bretagne en 1835.
27% de la population est composée de métis (ou “créoles”) descendant des premiers esclaves et des colons français.
Les autres Mauriciens sont 3 % de Chinois (arrivés après les Indiens) et des Européens (2 %), surtout des francophones (env. 37 000), et aussi un certain nombre d’anglophones (env. 3000).

L’anglais est la langue officielle de la république de Maurice.
Mais, la majorité de la population (73%), qu’elle soit d’origine africaine, métisse ou indienne, parle le créole mauricien, une conséquence de la colonisation française qui a duré un siècle.
Le français, en raison de ses similitudes linguistiques avec le créole mauricien, reste la langue européenne la mieux comprise par l’ensemble des Mauriciens, ce qui en fait la deuxième langue après le créole.
Ce créole mauricien, est plus près du créole martiniquais et du créole guadeloupéen des Antilles que de celui de La Réunion parlé juste à 200 km plus loin dans l’océan Indien.
Enfin les populations d’origine indienne et chinoise continuent de parler leur langue d’origine, en plus du créole, du français et de l’anglais.

52 % des Mauriciens sont de confession hindouiste.
Les catholiques comptent 26 % d’adeptes, et les musulmans 16,6 %.
Enfin, on recense 2 % de protestants.
Les diverses autres religions forment 3 % de la population.