Cette île a connu un décollage économique spectaculaire dans les années 80 avec l’afflux de nombreuses entreprises industrielles étrangères attirées par le statut de zone franche entièrement consacrée aux produits d’exportation.
Elles sont surtout axées dans le secteur du textile. Maurice est le 3è exportateur mondial de pulls en laine.

Le secteur agroalimentaire (raffineries de sucre, boissons, etc.) permet d’importantes exportations de sucre et de mélasse.

Le secteur industriel emploie 27 % des actifs et représente environ 70 % de l'économie mauricienne.

L'île Maurice n'a aucune ressource minière.