Indépendant depuis le 6 juillet 19964, le pays bénéficie d’un régime présidentiel et d’un multipartisme depuis 1994.

Conformément à la constitution de 1995, le président (Bingu wa Mutharika) et le premier vice-président sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans.
Le président a la possibilité de nommer un deuxième vice-président, qui doit provenir d’un parti différent. Il nomme également les ministres, qui peuvent provenir ou non de l’Assemblée nationale.

L’Assemblée nationale compte 193 membres élus pour un mandat de cinq ans.