Les deux richesses minières du pays sont le pétrole (40% du PNB) et le diamant.

La production de pétrole provient des gisements offshore du Cabinda. L’Angola fut le deuxième producteur africain de pétrole après le Nigeria avant la guerre civile.

La production de sel et de gaz naturel connaît un essor intéressant.

L’industrie, peu développée, concerne l'agroalimentaire et le textile.

Les importants cours d’eau qui descendent du plateau central constituent un considérable potentiel hydroélectrique, soit 75% de l’énergie électrique à la fin des années quatre-vingt-dix.